Quoi ?

leDoTank, premières actions

Élaboration d'une base de données fiables sur les entreprises moyennes

Nous avons environ 800 entreprises renseignées sur près de mille indicateurs.

À l’ère du Big Data, nous sommes particulièrement attentifs à maintenir et faire prospérer du « small data » : des bases de données indigènes, renseignées par des personnes dont on connaît le travail, qu’on peut interroger en cas de doute sur une incohérence ou un blanc, des travaux de mutualisation où chacun peut être autour de la table pour réfléchir à voix haute sur le sens des analyses et les orientations des explorations à entreprendre.

Construction du parti pris de l'action : que faire dans cette situation, comment faire ?

Le parti pris de l’action est structurant sur de nombreux aspects : il invite chacun à la modestie et à l’engagement en élargissant le cercle des sachants, en y intégrant les experts de terrain, les praticiens. Ceci incite à innover dans les façons de travailler au sein des projets de leDoTank, en affrontant des questions à la fois simples et redoutables, telles que : comment relier des gens qui ont des intérêts séparés voire contradictoires, qui sont mal à l’aise les uns avec les autres, qui ne sont pas égaux ou qui ne se comprennent pas ? Comment savoir ce que les uns peuvent apporter aux autres et ce qu’ils peuvent attendre en retour ?

Conception et réalisation d’un Juridikthon consacré à la sécurisation des pratiques sociales « sur mesure » dans les entreprises moyennes

Le Juridikthon, c’est une sorte « d’usine éphémère » de production de règles ancrées sur des pratiques sociales réelles ; autour de six entreprises moyennes engagées fortement, avec l’ANACT, Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail. Le Juridikthon a rassemblé au plus fort moment de la production pas loin de 120 personnes : étudiants (Master 2 en droit social de Toulouse) avocats chevronnés, dirigeants, inspecteurs du travail, experts des conditions de travail, syndicalistes, représentants du Ministère du Travail. Les propositions ont porté sur des enjeux tels que le télétravail, la régulation du temps et de la charge de travail, l’optimisation du fonctionnement des instances,… Elles ont été présentées à la ministre du Travail et l’expérimentation des solutions du Juridikthon est en cours.

Réappropriation de sujets semblant familiers, dans des perspectives rénovées, deux sujets en finance

Cas 1

Au moment où les rémunérations des dirigeants sont l’objet de controverses relayées par les médias, nous réalisons une étude longitudinale qui vise à objectiver la situation des dirigeants d’entreprises moyennes pour faire progresser le débat au-delà des clivages idéologiques.

Cas 2

Malgré une utilité économique et sociale reconnue, les entreprises moyennes ne semblent pas attirer l’attention des principaux acteurs des marchés financiers. Pourquoi ? Une analyse est en cours qui permet d’évaluer la place de ces entreprises dans la structuration des bourses européennes pour en tirer les conséquences.